Conseils d'une ex-future-mariée

Après le mariage, comment oublier les couacs du jour J?

12 janvier 2012

Evidemment, la plupart d’entre-vous sont probablement en train de déployer des trésors d’organisation pour qu’il n’y en ait aucun. Pour que le jour J tout roule et que rien ne dérape ! Et croyez-moi, c’est tout le bonheur que je vous souhaite 🙂

Mais… Parce que oui, il y a un mais. A moins que vous soyez la fille cachée de Bree Van de Kamp et de Martha Stewart, il y a peu de chance que TOUT se déroule exactement-comme-vous-l-avez-planifié-réfléchi-organisé-minuté-prévu-depuis-des-mois. J’imagine qu’à cet instant vous avez juste envie que j’avale mon clavier et que je me taise, et je vous comprends, à votre place, j’aurais envie de me bâillonner avec du masking tape à motif dentelle.


couac.jpg

Glenna fashions


Mais voilà. Il y a un an, je listais frénétiquement inventaires et rétroplannings, je noircissais des feuillets excel, je dessinais des schémas, persuadée qu’en ne laissant pas un inch de bakers twine au hasard, tout serait par-fait. Convaincue qu’en ayant une organisation à faire pâlir Monica Geller, je ferais mentir la petite voix qui disait « tu ne peux pas tout contrôler, il y aura forcément des imprévus.» Petite voix qui, bien évidemment, a eu le fin de mot de l’histoire parce que des couacs il y en a eu. Rien de grave, des petits détails. Mais assez pour que je fasse le disque rayé, me repassant en boucle le film sans pouvoir le refaire. Parce que fichier excel ou pas, organisationite aigüe ou pas, dans 98% des mariages (statistique lancée complètement au pif pour appuyer mon point de vu J), il y a des couacs ou des petits imprévus… Croyez moi ou pas. Et ça risque de vous irriter au plus haut point quand vous y repenserez.

Alors peut-être qu’à l’instant T, vous avez envie de dégotter des poms-poms ou des pailles rayés plutôt que de vous fader mon blabla, – et vous aurez bien raison – mais dans quelques mois, vous reviendrez peut-être le lire ! Et en attendant, mes petits conseils serviront sûrement aux brides 2011 qui ressassent.

1) Pensez à l’avenir

Ca y est vous vous êtes dit oui, vous avez signé, vous avez eu la boule au ventre et puis un immense soulagement, vous avez ri bêtement aux blagues du maire puis vous vous êtes pris du riz dans l’œil et dans les cheveux, vous avez bu mais rien mangé, dancé, ri, pleuré, stressé, vous avez fait des milliers de bises, pris des tonnes de gens dans vos bras, parlé avec des trémolos dans la voix, on vous a pris des millions de fois en photos (et pas toujours sous le meilleur angle mais passons), vous avez commencé deux cents conversations et vous n’en avez terminé aucune, vos copines on raccroché mille fois votre mini traîne qui ressemble maintenant à un vieux torchon, vous avez écouté des discours avec  angoisse et émotion, regardé des power points en vous tordant de rire, vous avez souri à vous déchirer les zygomatiques, vous avez fait tellement de choses en si peu de temps, et si peu vu, tant de gens, que maintenant, en regardant une escort card cornée, vous vous demandez où est passée cette journée. Bref, vous vous êtes mariée. Tous ça pour dire, que vous ne pourrez plus toucher à cette journée. Elle est, comme elle est et je suis sûre qu’elle est très bien comme ça.. Vous lui avez déjà consacrée douze mois (24 en comptant les nuits), c’est déjà bien assez. Maintenant, on pense à l’avenir !

2) Po-si-ti-vez

Concentrez-vous sur ce qui s’est bien passé le jour J, sur tout ce qui a roulé. S’il y a eu des couacs, je suis sûre qu’il y a eu aussi de bonnes surprises, des choses auxquelles vous ne vous attendiez pas. Enfin, dédramatisez : vous avez peut-être oublié de faire une photo avec votre meilleure amie. Mais après tout l’important, c’est qu’elle ait pu être là. Sans compter qu’elle est quand même sur d’autres photos. Et au pire, il vous reste Photoshop!

3) Les invités ne retiennent pas la déco

Il manquait des menus sur les tables, la pièce montée ne ressemblait pas du tout à la commande, la déco de l’église n’était pas terminée, qu’importe. Les invités ne se souviennent jamais des centres de table ou des petits fours ! Ils se rappellent avant tout de l’ambiance, de l’endroit et de vous.Vous étiez heureux, la mariée était rayonnante, le groom radieux, c’est tout ce qu’il retiendront et c’est tout ce que vous devez retenir!

Note aux bride-to-be: Soyez heureux, dynamique, amoureux, vous emporterez tout le monde avec vous et c’est ce qui restera…

4) Vous avez épousé celui que vous aimez, what else ?

Rappelez-vous que si vous avez décidé de vous marier,  ce n’est pas pour choisir des compositions florales, mais pour mille autres raisons. Alors on concentrez-vous sur celles-là !

5) Il n’y a que vous qui savez que ce n’était-pas-comme-vous-l-aviez-prévu

Le plat servi n’était pas celui que le traiteur vous avait fait goûté, les demoiselles d’honneur n’avaient pas les bonnes chaussures, votre coiffure ne ressemble pas à celle de l’essai et votre bouquet est plus gros que ce que vous imaginiez, mais ça, il n’y a que VOUS qui êtes au courant. Les invités, n’y ont vu que du feu ! Alors si c’est passé complètement inaperçu,  pourquoi se prendre la tête ? Et je parie que certains ont même trouvé que c’était mieux comme ça.

6) Mieux vaut en rire !

Votre lanterne a pris feu, le maire s’est trompé de prénom, le DJ a passé « Le Petit bonhomme en mousse », c’est moche, mais maintenant vous avez des ancedotes poilantes sous le coude ! Mieux vaut en rire. Ca dédramatise.

7) You are not alone

Comme je le disais, les statistiques sont formelles, 98% des mariages ont des couacs. Ma stat’ est peut-être fausse, mais, elle n’est probablement pas loin de la vérité. Et une chose est sûre:  vous n’êtes pas seule. Ca vous fait une belle jambe? Je continue…

8) Faites une BA 

Partagez votre expérience avec les prochaines bride-to-be, sur les blogs, les forums, ou auprès de votre entourage. Au moins, tout ça ne vous sera pas arrivé pour rien. C’était la minute altruiste.

9)  Faites votre album photo.

L’avantage avec les photos, c’est qu’en les choisissant bien, on leur fait dire ce que l’on veut. On peut refaire l’histoire, alors pourquoi se priver? Et si votre photographe est doué, il aura sublimé tout ça, vous ressemblerez à une déesse grecque et vous n’en aurez plus rien à faire des commentaires désagréables de votre belle-mère. Bref, il ne restera que le meilleur. C’est ce que font les blogs. Ils ne publient que les plus belles images (essayez donc de captiver les futures mariées avec des photos ratées :-)).Mais cela ne veut pas dire que la chanteuse chantait juste ou que le discours du témoin était spirituel ! Et puis, rassurez-vous, souvent aux Etats-Unis, les mariées sont aidées par des wedding-planner, voir des event-designer. Alors évidemment avec seulement deux bras, deux jambes et un cerveau, difficile de leur arriver à la cheville. 

10) Laissez faire le temps. C’est tout bête, mais avec un peu de patience, on finit par passer la seconde et on arrête de ressasser !

 

PS : Toute ressemblance avec mon propre mariage est purement fortuite (enfin presque !)

P.S2: Je ne peux pas vous laisser penser que ma belle-mère ait pu me faire des commentaires désagréables, donc voilà, je vous le dit, ça c’était bidon. Ma belle-mère a été délicieuse toute la journée, d’ailleurs, elle est toujours délicieuse. C’est un être charmant avec des doigts de  fée, c’est même elle qui a fait les  tenue de mes témoins. Alors, je ne pouvais pas laisser planer le doute!

Vous aimerez peut-être aussi

7 Commentaires

  • Reply withalovelikethat 12 janvier 2012 at 10 h 48 min

    j’adore, très drole! moi je ne suis pas une folle de la perfection mais ce jour là…qui sait…en tout cas quoiqu’il arrive je referais l’histoire avec l’album photo, je serais dnc magnifique,
    souriante, jamais de grimace, ma robe tombera toujours divinement bien et les invités ne seront que sourire 🙂

  • Reply A. In Weddingland 12 janvier 2012 at 11 h 04 min

    Merci! Même sans être aussi obsessionnelle que moi, c’est normal d’avoir envie que tout soit comme on l’avait prévu 🙂 Et je suis sûre qu’il y aura tellement de photos tops que tu ne sauras pas
    lesquelles choisir!

  • Reply isa 2 février 2012 at 12 h 42 min

    j plussoie à 200%!!

    un serveur-chanteur-interprète, qui prend le micro pendant le repas, que les invités se mettent à danser alors qu’on a pas ouvert le bal, mais que ce « chanteur » reprenne une chanson de Queen
    version yaourt en se prenant pour une star, puis dédicace une chanson aux mariés alors que nous prenions l’air dehors (excusez nus de la chaleur écrasante et étouffante de la journée^^)

    le champagne resté dans les cartons et que nous avons oublié de mettre au frais

    le grand père du marié accroche la voiture balai en repartant dans la nuit

    bref voilà quelques péripéties de mon 21 juin 2008… et pourtant même si sur le moment on riait jaune (surtout avec notre super serveur-chanteur, bah aujourd’hui on en rit, et on ne garde que le
    meilleur

    le temps passe, les souvenirs restent ♥

  • Reply Hachi 2 février 2012 at 14 h 02 min

    C’est tellement vrai tout ça !
    Ca passe si vite, et ce malgré les choses pas comme on voulait !
    Juste profitez !!! ♥ 

  • Reply A. In Weddingland 5 février 2012 at 11 h 25 min

    🙂

  • Reply A. In Weddingland 5 février 2012 at 11 h 30 min

    Merci pour ce témoignage rocambolesque :-)!!

  • Reply mademoiselle wedding 18 février 2012 at 22 h 54 min

    Ici mon truc ça a été de ne jamais me dire que ce serait parfait et donc de ne pas avoir la pression. On a tout préparé avec amour et dans la bonne humeur, j’ai laissé tomber les idées trop
    ambitieuses, les prises de tête et le jour J je me suis focalisée sur les sourires de nos proches. Vu l’ambiance générale et la bonne humeur, je n’ai pas fait attention aux couacs.

  • Laissez un commentaire