Conseils d'une ex-future-mariée

Comment j’ai découvert le Weddingland…

10 octobre 2011

p1.JPG

 

J’en ai mis du temps avant de le pondre ce post! Avant de me lancer dans cette wedosphère pourtant si familière ! Un an à scruter les blogs, fascinée, émerveillée par toutes les adorables trouvailles des bloggeuses hexagonales, jalouse bluffée par le professionnalisme des américaines, avide de tout, de conseils, d’inspiration, de bonnes adresses, j’ai dévoré post après post, la plupart des blogs frenchy et beaucoup (trop?) de blogs US, ravie de voir se dérouler sous mes yeux boulimiques des alternatives fun, décalées, au mariage kitsch et ringard option envolée de colombes façon TF1!

J’avais enfin trouvé des filles avec qui j’étais sur la même longueur d’onde: Non, se dire oui ne signifie pas forcément dire oui aussi au décorum sirupeux foisonnant de tulle, de papier crépon et autres nœuds nœuds kitchouilles  couronné par  la traditionnelle pièce montée en choux. S’unir peut aussi être une grande fête pleine d’humour, de délicates attentions, ponctuée par une déco soignée dans un lieu trendy. Oui, on peut égratigner la sacro-sainte photo de famille en la troquant pour des coins photos autrement plus fun ! Oui, on peut  faire valser la pièce montée pour des cupcakes ou des macarons !

Au fil des pages, ce que j’appellerai le Weddingland, devenait de plus en plus étonnant, foisonnant,  créatif, je dirai même addictif, à mille lieux de l’image poussiéreuse du mariage. Bye bye la robe meringue incrustée de plastique imitant le diamant, bonjour fourreau vintage modernisé, tenue de créateur et même robe courte colorée. Exit la harpe ou la cousine qui a un petit brin de voix, on leur préfère le cousin qui gratte un peu de la guitare voir un CD qui dépote. Ciao, la lente et solennelle arrivée de la mariée en organisant une choré avec ses témoins ! On garde les petites-filles d’honneur – parce que c’est mignon quand même – mais on étoffe le cortège avec des témoins à l’américaine. Bref, on casse les codes, on les détourne et on s’inspire (un peu, beaucoup, passionnément, à la folie…) des américaines qui ont su décomplexer l’univers tradi-coincé du  mariage bien avant nous. Mais attention, on twiste leurs recettes en y ajoutant une dose de chic, un soupçon de second-degré et une louche de naturel.


IMG_1201.JPG

 

Je vous voit venir goguenard(e)s: elle rêve de se marier depuis qu’elle se barbouille de rouge a lèvres en cachette dans la salle de bain de sa mère et maintenant qu’elle n’a plus de grue à plier le week-end, elle ouvre un wedblog.

Pas du tout! D’abord parce que, non je ne suis pas désoeuvrée, je suis plutôt du genre hyperactive : entre le boulot, les amis, les traductions bénévole pour une association de défense des océans et les petits projets perso divers et variés, comme ce blog, j’ai à peine le temps de nourrir mon chat, et notre appartement ne semble être qu’un couloir entre aujourd’hui et demain! Donc non, je ne fais pas cela pour tromper l’ennui, mais par passion.

Deuxièmement, avant que mon amoureux ne fasse sa déclaration, je n’avais jamais feuilleté un magazine de mariage, bavé devant une boutique de robes blanches, trainé au dernier étage des Galeries Lafayette ou fureté l’air de rien entre les bijoutiers hors de prix du Rez-de-Chaussé du même magasin. Tout ce qui avait rapport, de près ou de loin, avec du tulle ou des dragées, me passait au-dessus. Certes, moi aussi j’ai un jour voulu épouser le Prince William et devenir princesse – mais sa calvitie aidant – je l’ai volontiers laissé a Kate! Et mes rêves de princesse, je les ai rangé il y a bien longtemps, entre mon camping car Barbie et mes Petits Malins. Alors quand mon amoureux m’a demandé si je voulais l’épouser, j’ai dû tout apprendre!

Pour moi, Pronovias aurait aussi bien pu être une marque de literie ou de jambon cru et Davidone, un clown pour enfants. Pour être honnête, je me suis dit, un restau, quelques pivoines, une robe H&M et hop le tour et joué ! De toute façon avec mon boulot, je n’aurais pas le temps de m’impliquer plus que ça. Mouahahahahahahaha ! J’en ris encore !  Si j’avais su dans quoi je m’embarquais…  

 

319478659_EzUkYrEU_c.jpg

kinsereventcompany

Histoire de chercher quelques idées pour les centres de tables, j’ai fait un tour sur le net. Et après quelques sueurs froides désillusions notoires sur des blogs experts es déco en plume, limousine personnalisée et chevelures effet mouillé, j’ai fait une découverte inespérée, par le biais de La Mariee aux Pieds Nus: la wedosphère! J’ai alors surfé de Greenweddingshoes, à la Fiancée du Panda, en passant par The Bride Next Door, Un Beau Jour, Madame Tartine, le blog de Madame C, Trendy Wedding, Le mariage de Rainette, Tendance Fourmis, Wed and the City, Des idées pour un Joli Mariage, Jolis Mariage, Lovely Weddings, Iris se marie, Mademoiselle Dentelle, Le Petit Monde de la Marmotte et puis bien sûr Style Me Pretty, The Knot, 100 Layer Cake, Love and Lavender, Ruffled 

 

319523389_JgNLVhQX_c.jpg

ngg studios

 J’ai débarqué dans cet univers, un peu comme Alice lorsqu’elle a découvert le monde des merveilles: sans tout comprendre mais en allant de découverte fascinante en rencontre déroutante. Boulimique insomniaque, je me suis mise à compiler, au grand désespoir perplexe de ma famille, et de mon jules, les idées, et les projets les plus inutiles farfelus! Peu a peu j’ai appris les codes, maitrisé les références, compilé les bonnes adresses. Wedding cakes, escort cards, groomsmen, buttonholes, photo booths, pompoms et save the date n’avaient plus de secret pour moi! Alors une fois le jour J terminé, les photos reçues, les albums faits, les remerciements postés, j’ai eu envie de me lancer! De prendre la parole pour participer moi aussi à déringardiser le mariage Made in France! J’en ai mis du temps à le pondre ce post. Mais désormais, c’est fait et j’espère qu’il vous aura donné envie de me suivre dans cette nouvelle aventure…

N’hésitez pas à m’écrire, je serais ravie de papoter wedding avec des futures ou ex-futures ou tout simplement des passionnées!

Vous aimerez peut-être aussi

3 Commentaires

  • Reply Melle L. 16 octobre 2011 at 12 h 39 min

    Bienvenue dans cette wedosphère qui est désormais aussi la tienne et longue vie à ton blog ^^!

  • Reply Phenicia 17 octobre 2011 at 14 h 10 min

    Un certain Kierkegaard disait : « Le mariage est et restera le voyage de découverte le plus important que l’homme puisse entreprendre. ». Bienvenue sur la wedosphère, fais nous voyager !

  • Reply Véronique aka So Lovely Moments 20 octobre 2011 at 22 h 32 min

    Bienvenue dans le monde du wedding et de la blogospgère ! Un univers de jolies découvertes et de rencontres, mais un univers aussi très chronophage pour qui souhaite s’y impliquer vraiment !

  • Laissez un commentaire